Comment fixer un treillis de façon astucieuse ou sans trou ?

Il y a dans votre jardin un mur disgracieux que vous souhaitez camoufler à l 'aide d’un treillage ? Il existe pour cela différentes méthodes afin d’obtenir une fixation solide ou sans trou selon vos envies. Voici comment vous y prendre.

Quel treillage utiliser ?

Avant de penser à la fixation de votre treillage, vous devez choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins. En effet, si vous souhaitez le fixer sur un mur de votre maison ou sur un mur de séparation afin de le dissimuler, plusieurs choix s’offrent à vous. Le treillis en bois fait partie des modèles les plus plébiscités, il est esthétique et chaleureux et s'adapte à tous les styles de maison. Si vous préférez opter pour un modèle de treillage qui demande peu d’entretien, le PVC ou le plastique est alors à privilégier. Il se décline également dans de nombreux coloris afin de donner du style à votre extérieur et s'adapter à votre décoration actuelle. En ce qui concerne la forme du treillis choisi, celle-ci est importante puisqu’elle donnera le ton de votre déco extérieure. Vous pouvez opter pour un treillis bordé ou non d’un cadre et doté de mailles en forme de losanges, de carrés, de lignes droites ou de motifs plus personnalisés.

Fixer le treillage avec des trous

Afin d’obtenir une fixation très résistante de votre treillage, vous pouvez utiliser des chevilles. Il vous faut pour cela tracer sur le mur l’emplacement des points de fixation puis percer le mur afin d’y insérer les chevilles. Vous pouvez ensuite placer votre treillis et le fixer dans les chevilles à l’aide de vis. Pour permettre aux plantes de pousser sereinement, pensez à laisser un espace entre le mur et le treillis d’environ 3 à 5 cm. Ce type de fixation est idéal si le poids des plantes grimpantes risque d’être assez important ou si vous souhaitez y suspendre des pots de fleurs et des jardinières.

Fixer le treillage sans trous

Il peut toutefois être impossible de faire des trous dans votre mur extérieur, notamment si vous êtes locataire. Dans ce cas, rien ne vous empêche d’installer un treillage en utilisant un mode de fixation sans trou. Pour cela vous pouvez opter pour de la colle de fixation puissante. Pensez à choisir un produit qui résiste à l’eau afin que votre treillis ne se décolle pas dès les premières pluies. Avant de coller votre treillage, pensez à tracer les repères sur le mur. Retournez ensuite votre treillis puis posez des points de colle au niveau des intersections, il s’agit des parties qui seront en contact avec le mur. Positionnez ensuite le treillage sur le mur en vous aidant des repères puis appuyez fortement pendant environ 15 secondes. D’autres produits peuvent également vous permettre de fixer votre treillis à l’extérieur sans percer de trou dans le mur. Il existe en effet des adhésifs double-face très résistants, des crochets adhésifs ou encore des vis adhésives. Dans tous les cas, il est important de choisir un mode de fixation qui résiste au poids de votre treillage habillé de plantes ainsi qu’aux intempéries.

Quelles plantes choisir pour habiller le treillage ?

Une fois votre treillage bien fixé au mur, vous pouvez sélectionner les plantes qui viendront l’habiller. Pour cela vous pouvez opter pour des clématites qui forment des fleurs très colorées et qui conservent leurs feuilles en hiver. La glycine est également idéale, elle vous offre une décoration végétale colorée et odorante au printemps. Le jasmin et le chèvrefeuille sont également des plantes faciles à installer sur un treillage. Leurs fleurs délicates et odorantes sont idéales pour ce type d’aménagement. N'hésitez pas à demander conseil à votre fleuriste pour choisir l’espèce la mieux adaptée à votre jardin et à vos envies.

Nos derniers articles