Comment choisir son abri de jardin ?

Un abri de jardin décoré avec chaises en terrasse

Pour faciliter le rangement de vos accessoires de jardinage, de vos outils de bricolage ou de votre gros outillage, optez pour un abri de jardin. Pour choisir le meilleur abri parmi de nombreux modèles, on vous donne quelques conseils. De la taille jusqu'au choix des matériaux, on vous révèle tous les secrets de ce cabanon utilitaire.

Les différents matériaux utilisés et leur entretien

Un chalet en bois offre un aspect chaleureux et naturel. C'est également un matériau robuste. Afin d'éviter que le pin traité autoclave ne deviennent gris, il faudra appliquer un saturateur ou une huile naturelle. Cet entretien se fait tous les ans pour les abris de jardin forts exposés au soleil, tous les 3 ans pour les cabanes moins soumises aux intempéries.

Une cabane en résine est résistante contre les intempéries. Son aménagement est aussi facile que celui d'un chalet en bois. La structure en métal permet de renforcer le tout. L'entretien de la cabane en résine est simple et rapide. Il suffit de la rincer à l'eau régulièrement. Quant aux abris en PVC, l'entretien est similaire mais la résistance est moindre.

L'abri de jardin en métal possède une solidité amoindrie par rapport au chalet en bois. Toutefois, il est facile à monter et ne demande que peu d'entretien (traitement anticorrosion). Les panneaux se montent avec aisance sur l'ossature prévue à cet effet.

Le type de toit de l'abri choisi

La structure du toit peut être en OSB ou en voliges de bois massif. Quant à la couverture, elle peut être en feutre bitumé, en tuiles ou en caoutchouc.

Le roofing est constitué de bandes d'étanchéité en feutre bitumé d'une épaisseur d'1 mm. Facile à mettre en place, ce matériau est également économique. Dans le même style, le shingle représente des plaques bitumées juxtaposées les unes aux autres. Elles prennent l'apparence de plaques d'ardoise ou de tuiles. La résistance de ce matériau est excellente contre les intempéries.

Attention à l'ajout de tuiles sur un abri acheté en magasin. La fabrication du cabanon n'est en effet pas conçue pour soutenir un poids trop élevé. Renseignez-vous bien auprès de votre constructeur.

La surface utile à prendre en compte

La surface intérieure de votre cabanon de jardin est déterminée par l'espace nécessaire au rangement de votre matériel. Un abri de moins de 5 m² permet d'entreposer pas mal de choses, outils de jardinage, produits d'entretien, tondeuse, barbecue… Il est également possible d'en faire un abri vélos. Idéal pour les petits espaces, l'abri de jardin peut aussi être remplacé par une armoire de jardin voir un coffre extérieur.

Si vous voulez protéger les équipements devotre salon de jardin, vous pouvez construire un abri légèrement plus grand. Entre 5 et 10 m², votre cabanon peut aussi se transformer en un atelier de bricolage.

À partir de 14 m² il devient possible d' « habiter » dans votre cabanon. Petit studio, cuisine extérieure, chambre d'ami, vous avez tout le confort d'un agrandissement. Et pourquoi ne pas installer un babyfoot, un bar accueillant ou une salle de jeux ? Les studios sont tendance ces jours-ci. Tous vos rêves sont permis !

À noter que si vous optez pour un abri de jardin sans plancher, il faudra penser à terrasser votre jardin. Une dalle en béton peut être remplacée par une structure au sol assez solide de style plots en PVC ou en béton.

La réglementation à suivre

Pour la construction d'un abri de jardin en France, vous devez avoir l'autorisation de votre mairie à partir d'une surface de 5 m². Entre 5 et 20 m² de surface, vous devez faire une simple déclaration à votre mairie. À partir de 20 m², vous devez obtenir un permis de construire.

Pour finir, si vous habitez dans un lotissement ou une copropriété, assurez-vous de connaître leurs directives. En effet, les cabanons de jardin peuvent y être interdit de construction.

Nos derniers articles