Comment ranger son bois de chauffage ?

Vous avez eu la livraison de votre bois de chauffage et vous ne savez pas trop comment le ranger ? N'encombrez pas votre garage, mettez-le au sec dans votre jardin grâce à un abri-bûches bien pratique. Comment protéger son bois des intempéries et comment empiler son bois ? On vous dit tous nos conseils !

Protéger son bois des intempéries

Il n'est pas nécessaire d'avoir un abri de jardin pour entreposer correctement son bois de chauffage. Si vous possédez un grand stock de bois, placez-le sous un appentis ou le long d'un mur. Si vous n'avez pas de toit à disposition, utilisez une bâche. L'intérêt de l'abri bûche est qu'il permet d'optimiser le stockage de vos stères de bois en garantissant son séchage et en vous permettant de ranger vos bûches proprement. A l'abri des intempéries, votre bois sera plus facile à utiliser au quotidien.

Évitez de placez vos bûches à même le sol. Afin de surélever votre réserve de combustible, vous pouvez utiliser de simples palettes. C'est une solution économique et facile à réaliser. Ainsi, votre tas de bûches est assuré de respirer correctement et ne sera pas en contact direct avec le sol froid et parfois humide. Le séchage de vos bûches est quant à lui optimisé.

Idéalement, placez vos stères de bois à quelques centimètres du mur choisi. De même qu'avec le sol, il est préférable d'éviter le contact avec l'humidité qui aurait pu s'y infiltrer. Pour finir, si vous optez pour la protection de votre bois avec une bâche, laissez une ouverture sur les côtés afin de laisser passer l'air ambiant. Une bonne aération est importante lors du séchage de son bois.

Pour finir, même s'il fait froid, mieux vaut prévoir le rangement de son bois de chauffage à l'extérieur. Contrairement aux granulés, aux pellets ou aux briquettes compressées, si elle est entreposée à l'intérieur de votre logement, votre stère de bois ne va pas correctement sécher. Dans une cave, un garage ou un local, l'humidité ambiante rendrait en effet le séchage plus difficile.

Empiler les bûches correctement

Mieux vaut préparer son bois de chauffage au lieu de le laisser trainer en vrac n'importe comment. Même si cela peut prendre du temps, il n'y a que des avantages à ranger son bois de chauffage et à optimiser son stockage. En effet, vous gagnez de la place et vous facilitez la circulation de l'air. Vous éviterez également que tout votre stock de bois ne dégringole lorsque vous voudrez prendre une bûche!

Pour empiler vos bûches, la méthode la plus simple consiste à faire plusieurs rangées qui s'empilent perpendiculairement. Cela offre une meilleure aération et votre tas de bois gagnera en stabilité.

Pour entreposer vos rondins, vous pouvez également opter pour un range-bûches ou un abri-bûches spécialement conçus à cette fin. Vous pouvez découvrir tous les accessoires pour le rengement de vos bûches dans un magasin spécialisé. En fonction de votre habitation, un abri-bûches à toit plat ou pentu vous sera recommandé. Les professionnels pourront vous aider dans votre choix.

Attendre le bon moment

Le bois qui est encore vert doit être préalablement séché avant de servir à vous chauffer. Il serait dommage de mettre du bois vert dans votre poêle, car il est plus difficile à chauffer et est un combustible moins efficace, notamment pour un poêle à bois. Faites-le sécher à l'air libre pour une durée de 2 ans minimum. Sa qualité calorifique n'en sera que meilleure. Si vous optez pour un séchoir solaire, vous obtenez du bois sec au bout d'un mois seulement !

Pour optimiser la durée de séchage, vous pouvez couper vos bûches. Des rondins fendus peuvent être secs après une période d'1 an s'ils sont entreposés de manière adéquate. De bonne qualité, le bois bien sec offre un combustible écologique avec une meilleure performance.

Mettez de petites quantités de bois sec directement à côté de votre cheminée. Grâce à la chaleur du poêle, le bois terminera de sécher en surface. Le rendement énergétique est ainsi grandement amélioré.

Découvrir les meilleurs essences de bois

Afin de choisir le meilleur bois de chauffage, il existe de catégories qui révèle leurs atouts calorifiques. Le bois G1 est d'une excellente qualité. Ce sont des bois durs, tels que le chêne, le frêne, l'orme, le hêtre, l'érable et le charme. La catégorie G2 peut également être utilisée, bien que les essences possèdent moins d'énergie calorifique. On y trouve notamment le châtaignier, le merisier, l'acacia et certains arbres fruitiers.

Il faut aussi jeter un coup d'œil au taux d'humidité de son bois. Un bois de catégorie H1 est un bois bien sec tandis que la catégorie H2 possède un taux d'humidité légèrement plus élevé.

Nos derniers articles